Accessibilité des bâtiments et de la voirie
Conseil, Etudes  &  Maitrise d'œuvre

NOS VALEURS

La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a pour principal objectif une meilleure insertion de tous, en posant notamment trois grands principes. Il s’agit de l’accessibilité à tous les espaces de vie (espaces publics, transports et cadre bati), de la prise en compte de toute la chaîne de déplacement dans un objectif de continuité ainsi que de la considération de tous les types de handicaps (difficultés visuelles, auditives, psychiques et motrices).

Parallèlement, dépasser la contrainte réglementaire en replaçant l'usager, et notamment en situation de handicap, au centre du processus de conception et de réalisation du projet est devenu un véritable enjeu de société. Des démarches du type accessibilité et qualité d’usage (AQU) et de haute qualité d’usage (HQU©) ont ainsi vu le jour, épaulant cette volonté de prise en compte de la question de l’accessibilité dans un contexte global.

Conception Universelle et Design Universel
 

 La notion de conception universelle, quant à elle, figure dans la convention relative aux droits des personnes handicapées adoptée le 13 décembre 2006 par l’Organisation des Nations Unies (OMS) : « On entend par ‘conception universelle’ la conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure possible, sans nécessiter ni adaptation, ni conception spéciale. La « conception universelle » n’exclut pas les appareils et accessoires fonctionnels là où ils sont nécessaires ».

 
Ce Design universel ou Universal design semble réellement constituer un nouveau paradigme pour l’accessibilité et paradoxe amusant, la plus grande preuve de son succès est alors son invisibilité